vendredi 14 novembre 2008

dans le labyrinthe du musée des arts décoratifs

musée sympathique si l'on ne se perd pas !

billet d'entrée

au début, je ne contais visiter que le musée de la mode et du textile avec l'exposition sur valentino. me voilà arriver dans l'expo valentino, mais au 1er étage seulement. un vigile a eu la gentillesse de m'indiquer la suite de l'expo au 2ème étage. il avait l'habitude des indications incomplètes du musée car il guettait les gens au sortir de l'expo. un seul regret pour cette expo, c'est de ne pas avoir emmener un calepin pour faire des croquis. de toute façon, les allées étaient envahies par une école de stylisme.

après avoir admirer quelques robes hautes coutures certaines mettables et d'autres plus originales, me voilà parti explorer la galerie des bijoux. et là aussi, c'est en plusieurs salles séparées par un escalier.

sur le point de sortir, je remarque que mon  billet me permet de visiter la suite du musée. je pars donc à l'inconnu.

tout d'abord, une expo temporaire sur le rouge. tout en rouge : jouets, meubles, affiches,... au fil des méandres de l'expo (et oui là aussi c'est en plusieurs salles et séparées par la galerie  du jouet et un coin de photo), je me retrouve à l'entrée du musée des arts décoratifs.

P1020017

tout commence bien, je débute par le moyen âge et la renaissance mais je continue avec les années 60 (1960). quelques problèmes dans la chronologie, puisqu'après les années 60-70, j'enchaine avec le 18ème siècle. après une bonne heure a errer dans les couloirs de ce musée tout en longueur et sur plusieurs étages, je me retrouve face à une flèche "sens de la visite" et surprise, je suis dans le sens contraire !! pour ma défense, il n'y avait pas d'incation plutot. je continue donc la visite en sens contraire, après tout ce n'est pas trop dérangeant si je  remonte le temps pour regarder le mobilier!

le chemin n'étant pas très bien indiqué, j'arrête la  visite pensant avoir tout visiter.

à la sortie, je récupère enfin un plan juste pour m'apercevoir que je n'ai pas visité 3 étages. dommage, car c'était à ces étages qu'étaient exposés le mobilier contemporain et futuriste.

plan